Pincettes et artifices

( Oyez, il y a une centenaire dans la famille, ce 16 février. A l’EHPAD du coin ils l’auront sûrement vaccinée avant l’hiver si on leur livre des vaccins avant l’automne, et aujourd’hui ils vont lui allumer une bougie sur son yaourt : youpee, et toutes ces sortes de choses. Enfin, la carcasse fonctionne, mécaniquement, plus ou moins : les fonctions végétatives sont fonctionnelles. Pour le reste… que disait De Gaulle, déjà, à propos de la vieillesse ? )

Mais je lisais qu’hier des flics de Poissy avaient affronté des djeunes (des « chances pour la France » ? ) après avoir été quasiment attirés dans un guet-apens. On entendait des « tuez-les » (les policiers), rien que ça. Des tirs de mortiers d’artifice ont visé nos forces de l’ordre ; c’est super-dangereux ces machins, et, figurez-vous, c’est pour ça qu’on les utilise ! plutôt que des fléchettes avec embouts-ventouses en caoutchouc.

Et monsieur Darmanin, décidément prolixe de réactions indignées, de s’indigner – c’est le moins qu’il puisse faire !  Il paraît que la future loi numéro 47.528 « Vu l’article… vu… vu… attendu que… gnagnagna… »  va interdire les mortiers d’artifice ailleurs que pour les feux d’artifice ! c’est heureux, n’est-ce pas ? pertinent… ! bienvenu… ! c’est bizarre qu’on n’y ait pas pensé plus tôt, d’ailleurs. Sachant qu’il se tient des Conseils de Défense quasiment tous les trois-quatre jours, où se décident des trucs très sérieux, fermer des commerces, confiner, interdire, quid d’y ajouter un petit addendum façon : « à partir d’aujourd’hui la vente, l’achat, la détention, le trafic et l’utilisation des mortiers d’artifice sont interdits sur le territoire national… confiscation… encourent des peines de (*) … etc etc ». Les entrepreneurs de feux d’artifice vont pleurer ? c’est super grave, ils vont devoir trouver autre chose. J’en pleure pour eux.

Tibert

(*) Encourir n’est pas subir : il faut que, l’infraction, le délit, le crime constaté, les fauteurs serrés, la Justice passe ; et elle est indépendante, la Justice, elle fait ce qu’elle veut.

4 thoughts on “Pincettes et artifices”

  1. Quelqu’un m’a suggéré d’envoyer une carte Dromadaire… impossible. Encore s’il existait une carte Chameau ?

  2. « Tuez-les », c’est de l’incitation à la haine, non ? voire pire, incitation à l’assassinat. Qu’attend notre diligent et réactif Ministère Intérieur pour dissoudre les « djeunes » ?

    1. Il est clair que « tuez-les » est fichtrement plus incitatif et punissable que « haïssez-les ». Mais, dissoudre, dissoudre… c’est un métier, ça, dissolveur ? d’autant plus que sitôt dissous, d’aucuns reconstruisent 3 mètres plus loin une structure étrangement semblable. Autant pisser dans un violon… La solution n’est pas la dissolution, mais la privation de raison d’exister. Supposons – je dis bien, supposons – que l’immigration clandestine soit vraiment, efficacement combattue : « Génération Identitaire » se convertirait en club de macramé ou d’Ikebana, et point ne serait besoin, dès lors, de leur tomber sur le râble. Mais, avec des « si »…
      (Au fait, Bergamote s’écrit bergamote : UN seul T. Mais les noms propres, évidemment, c’est différent…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recopiez ces symboles *